Où travailler en tant que professeur d’anglais ?

Enseignement à Genève : depuis plusieurs années, le canton recherche des enseignants. En particulier, le canton a cherché à recruter plus de 330 enseignants Accueil il y a quelques années, à la suite d’un grand nombre de départs anticipés de fonctionnaires à la fin de 2013 et de l’augmentation du nombre d’élèves.

Sans cette annonce officielle, les autorités genevoises ont recruté des enseignants des pays européens francophones, y compris des enseignants français . Cette information est donc très intéressante pour ceux qui souhaitent enseigner en Suisse.

Les commentaires que nous recevons régulièrement suggèrent que le nombre d’enseignants de français souhaitant travailler en Suisse et plus généralement dans le secteur public suisse augmente fortement. Pour vous aider dans vos recherches, nous vous offrons ici quelques informations utiles.

Plus d’infos sur MasterClass Publicité

Enseignement à Genève : depuis plusieurs années, le canton a cherché des enseignants. En particulier, le canton a cherché à recruter plus de 330 enseignants il y a quelques années, à la suite d’un grand nombre de départs anticipés de fonctionnaires à la fin de 2013 et de l’augmentation du nombre d’élèves.

Sans cette annonce officielle, les autorités genevoises ont recruté des enseignants des pays européens francophones, y compris des enseignants français . Cette information est donc très intéressante pour ceux qui souhaitent enseigner en Suisse.

Les commentaires que nous recevons régulièrement suggèrent que le nombre d’enseignants de français souhaitant travailler en Suisse et plus généralement dans le secteur public suisse augmente fortement. Pour vous aider dans votre processus de recherche d’emploi, nous vous proposons ici quelques informations utiles.

Trouver un emploi dans la fonction publique en tant qu’étranger

Il est tout à fait possible de travailler en Suisse et d’enseigner à Genève en tant qu’enseignant lorsque vous êtes à l’étranger. Cependant, il y a un procédure à suivre, notamment en ce qui concerne la reconnaissance des diplômes. De plus, selon

Quels sont les sujets où il y a le plus de demandes ?

Les matières les plus recherchées pour l’enseignement à Genève sont les mathématiques, la physique et l’allemand. Il y a une pénurie de ces matériaux parce qu’ils sont plus « difficiles » que d’autres.

En effet, dans ces domaines, les réalisations sont essentielles pour être en mesure de progresser dans la discipline, et il est plus difficile de raccrocher les étudiants qui ne sont pas au niveau, provoquant une frustration générale (élèves, enseignants et parents). Ces frustrations engendrent des tensions qui entraînent l’abandon ou la déception de la matière par les enseignants.

Quelles sont les conditions de travail des enseignants en Suisse ?

Ce n’est pas un secret, les enseignants français se plaignent de conditions de travail difficiles : hiérarchie qui ne soutient pas les enseignants, manque de moyens, parents qui interviennent dans l’enseignement, éducation parentale parfois absents et basés sur les enseignants, les bas salaires…

En Suisse, les enseignants sont confrontés à des problèmes tout aussi pénalisants dans l’exercice de leur profession, mais qui ne sont pas de même nature : par exemple, la partie administrative dans certaines écoles prend une dimension importante, car les notes doivent être écrites, justifiées, éditer des statistiques… En outre, le système éducatif suisse se réforme depuis plusieurs années, et la succession de changements rend parfois difficile l’enseignement.

À l’inverse, les écoles suisses bénéficient de plus de ressources. Cependant, l’enseignement en Suisse et à Genève nous semble beaucoup plus attrayant.

Quelles sont les conditions pour postuler en tant qu’enseignant à Genève ?

Les conditions dépendent du type de poste recherché (enseignement primaire, secondaire ou spécial).

Postuler à l’enseignement primaire à Genève

Le recrutement primaire a lieu entre novembre et mars. Elle concerne les enseignants connus sous le nom de généralistes ou de disciplines liées au sport ou aux arts.

Bien sûr, il y a des exigences de diplôme pour l’enseignement à Genève (et en Suisse), mais aussi des exigences relatives à la maîtrise des langues : un niveau minimum est exigé en allemand (sauf pour les enseignants en allemand bien sûr), et la connaissance de l’anglais est un plus (dans les deux cas, le niveau B2 du Conseil de l’Europe la classification est requise).

Le tableau ci-dessous résume les principaux cas par type de poste :

Type de poste Diplôme Niveau de langue Autres conditions préalables
maîtresse/maître généraliste Diplômes suisses de l’enseignement primaire d’un pays de l’Union européenne et de l’AELE reconnus par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’enseignement public (CDIP) maîtrise parfaite du français, de l’allemand (niveau minimum B2) — n’ont pas de casier judiciaire — délivrer un certificat de bonne moralité — certificat de natation (de la Société suisse de sauvetage) — permis de travail pour les étrangers — plus de détails sur les conditions d’emploi
Maîtresse/Maîtrise en éducation physique Baccalauréat en discipline sportive ou équivalent maîtrise parfaite du français — n’ont pas de casier judiciaire — délivrer un certificat de bonne moralité — certificat de natation (de la Société suisse de sauvetage) — permis de travail pour les étrangers — plus de détails sur les conditions d’emploi
Maîtrise en arts visuels et activités créatives et manuelles Baccalauréat lié à discipline sportive ou équivalent maîtrise parfaite du français — n’ont pas de casier judiciaire — délivrer un certificat de bonne moralité — certificat de natation (de la Société suisse de sauvetage) — permis de travail pour les étrangers — plus de détails sur les conditions d’emploi
Maîtres et maîtresses de musique et/ou d’éducation au rythme HES-SO Baccalauréat ès arts en musique ou équivalent maîtrise parfaite du français — n’ont pas de casier judiciaire — délivrer un certificat de bonne moralité — certificat de natation (de la Société suisse de sauvetage) — permis de travail pour les étrangers — plus de détails sur les conditions d’emploi

Comment faire reconnaître mon diplôme à Genève ?

Cela dépend de la position que vous visez.

Enseigner à Genève dans l’enseignement primaire et secondaire, la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’enseignement public est compétente pour la reconnaissance des diplômes.

Dans la plupart des autres cas, la demande devra être faite à l’OFF.

Comment puis-je soumettre ma demande ?

Attention, les « standards » suisses sont légèrement différents, et nous vous conseillons toujours de vous adapter autant que possible à ce qui est demandé localement. Pour rédiger un CV suisse efficace et une lettre de motivation pour postuler en tant que professeur à Genève, nous vous invitons à suivre les liens proposés.

Quel salaire et combien gagne un professeur en Suisse ?

Cela dépend du poste. L’avantage lorsque vous voulez enseigner à Genève et pour ce type d’emploi est que tout est standardisé et indiqué dans des grilles établies par l’administration. Par exemple, un généraliste de Genève, en classe 18, recevra, selon son niveau, entre CHF 6.900.- et CHF 9.300.- par mois. Vous pouvez trouver le taux de change EUR/CHF sur cette page Dans l’ensemble, on peut dire que le salaire est sans comparaison, mais le coût de la vie est aussi.

Est-il facile de trouver un logement à Genève ?

Non. Le marché immobilier est en Suisse, et surtout à Genève, très tendu. Le nombre de marchandises est limité, et ils sont généralement coûteux. Cependant, il y a des opportunités, mais c’est un véritable parcours d’obstacles. Vu de ne rien trouver en Suisse, beaucoup de Suisses s’installent en France voisine, Haute-Savoie ou Ain, dans le Pays de Gex. Les loyers sont également élevés, mais l’offre est plus importante et les prix généralement plus « abordables », bien qu’ils aient pris l’ascenseur depuis plusieurs années. Consultez notre guide de l’hébergement en Suisse, ainsi que notre page « Offres de location France ».

Est-il possible d’avoir le statut frontalier et de travailler comme enseignant à Genève ?

Être frontière et enseigner à Genève est possible. Les autorités préféreront que vous résidez en Suisse. Mais ce n’est pas toujours possible immobilier tenu dans l’arche du lac Léman. Dans la mesure où cela n’affecte pas l’enseignement (par exemple en raison de trop longues distances), l’administration accepte que les enseignants soient transfrontaliers. Pour notre part, nous vous conseillons, si possible, de résider en Suisse, notamment pour des raisons d’intégration.

Quelles sont les ressources utiles ?

  • Procédures, conditions d’engagement et informations sur le site Internet de la République et du Canton de Genève
  • Emploi en Suisse section Traveler-en-Suisse.ch
  • Le livre « Pour trouver un emploi en Suisse »
  • Emplois d’enseignant dans le secteur privé sur le site de La TribunedeGenève

Tag : devenir prof d’anglais